PFAFFENHOFFEN à l'Orgelstubb
PFAFFENHOFFEN Poésie alsacienne selon Ronald Euler

 

Une autre façon de découvrir la poésie alsacienne avec Ronald Euler. PHOTO DNA

C'est un poète particulier qui a laissé sa carte de visite, samedi à l'Orgelstubb.
Ronald Euler de Sarre-Union est devenu un véritable artiste de la poésie alsacienne.

Auteur de deux fascicules poétiques (Versesplittere, Lëwessplittere en 2006 et Zwische Schwarz un wiss en 2009), Ronald Euler était accompagné par Anita Pirman l'accordéon) et de son mari Christian Lorin (piano et clavier).

Il a ainsi récité, ou plutôt interprété tant il racontait avec ferveur, avec passion, quelques-uns de ses plus beaux poèmes qu'il a commencés à composer en 2000.

Enseignant à l'école primaire, il a distillé ses vers avec son accent typique d'Alsace Bossue, il est vrai
parfois difficile à comprendre.
Il jongle ainsi avec les mots, des expressions bien de chez nous (ou de chez lui), abordant de nombreux sujets. Tantôt ardent écologiste, où il se pose la question «comment sortir du nucléaire, après Hiroshima, Tchernobyl, Fukushima, Fessenheim...», tantôt abordant notre société qui ne nécessite plus de penser
avec une télévision parfois abrutissante, ou alors retour vers ses souvenirs d'enfance (Kindhett) se rappelant ses chutes à vélo, sonnant aux portes, soulevant les jupes des filles...

Vaste monde

Il se plaît aussi à se remémorer les milliers de corbeaux qu'il voyait le matin, croassant dans
le ciel de Saverne, évoquant la chasse aux chevreuils espérant qu'ils échappent aux chasseurs ou encore
les grenouilles traversant la chaussée et qui se font écraser.

Son monde est vaste, ses sujets tout autant, comme l'île de la Réunion qu'il décrit "entre ciel et enfer" (zwische Himmel un Hell), titre qu'il ajustement donné à son spectacle.
Un spectacle rehaussé
par les intermèdes musicaux de Christian Lorin et de son épouse Anita Pirman,
quand ce n'était quelques accompagnements musicaux ou autres bruitages aux poèmes de Ronald Euler. Une belle soirée au style différent mais qui a été très appréciée par les spectateurs.
                                                                                                                                       
Patrick KRAEMER

DNA HAGUENAU 11/11/2011

 

Anita Pirman - musique - musicienne - accordéoniste - accompagnatrice - accordéon - Christian Lorin - Robert-Frank Jacobi - Dinah Faust - Ronald Euler - Renate Pook - Evelyne Chanut - Alsace - 67 - concert - spectacle - festival

Presse Ronald EULER - DNA 11/11/2011
© 2019 anita pirman