Danse ou Musique ? Les deux mon Général, et de la Chanson en plus !

Voyage au pays des mots d'Amour et d'Humour, des mots précieux et chaleureux, c'est ce
que vous propose un quatuor insolite à l'Illiade d'Illkirch-Graffenstaden pour quelques
jours...

Mais pour qui se prennent-ils - Photo Mélodie Seiwert

Un drôle de quatuor complice vous promène dans le panorama de la chanson du siècle dernier, de Fréhel à Boris Vian, en passant par Barbara, Brel, Brassens, Mouloudji ou les Frères Jacques..
Vous découvrirez de superbes textes, de Françis Blanche (Le Général à Vendre) ou d'Anne Sylvestre (Les Gens qui doutent), vous reconnaîtrez au détour une chanson de Léo Ferré
(l'Homme) dont vous vous demanderez qui les avait chantés.
Mais la question n'est pas essentielle, l'interprétation d'Evelyne Chanut est magnifique, tantôt enjôleuse, tantôt amoureuse, tantôt drôle, accompagnée à l'accordéon par Anita Pirman en vraie complice - capable de belles et originales improvisation en dialogue également avec Renate Pook- et au piano par Christian Vidal, discret "accompagnateur" - il est très drôle quand il lit des extraits du livre de Gérald Moore
« Faut-il jouer moins fort ? ».

Il ne faut pas oublier la magnifique présence de Renate Pook qui interprète avec ses
gestes inspirés et sa danse émouvante quelques paroles qui en gagnent une présence supplémentaire.
La chanson de Brel "Les timides" est un moment très émouvant. Et sa vitalité dans son interprétation de la chanson de Marlène Dietrich "Ich Bin die Fesche Lola" est une
petite bombe surprise dans la soirée.

Soirée d'où l'on sort content, amusé et rassasié, heureux d'avoir pu se prendre le temps d'écouter de superbes chansons, petites perles rassemblées et jouées par cette superbe équipe qui nous rappelle que, même si le temps passe, il faut profiter de ces moments de partage.
Courrez-y vite et nous espérons que ce spectacle drôle, tendre et touchant puisse trouver le chemin des salles de spectacles en Alsace.

Bon Spectacle

La Fleur du Dimanche
Robert Becker, 14/2/2013

 

Presse > Evelyne CHANUT-Blog La Fleur du Dimanche
© 2019 anita pirman